Accueil » Trier et préserver » Que deviennent mes déchets ?

Que deviennent mes déchets ?

Centres de tri des collectes sélectives

Une fois collectés, les recyclables sont orientés vers les centres de tri des collectes sélectives de Dieulouard (54), Thaon-les-Vosges et Saint Menge (88) pour :

  • Isoler les différentes matières et retirer les indésirables
  • Orienter les matières triées vers les filières de recyclage
schéma des étapes de tri des collectes sélectives dans une usine

L’arrivée des déchets
Les camions sont pesés sur un pont à bascule puis déchargent leurs déchets dans l’entrepôt.

La chaîne de tri
Les déchets sont déversés sur un tapis roulant. On effectue un premier tri pour écarter ce qui ne doit pas être traité ici, comme les trop gros cartons ou les sacs en plastique.

Le pré-tri
Les déchets passent dans un crible. Il sépare : les déchets plats (papier, journaux, magazines, …), les déchets creux (emballages en carton, briques alimentaires, bouteilles et boîte de conserve…) et les « fines » (déchets trop petits et poussières qui sont écartés du tri).

Le tri d’affinage
Il est effectué par une machine optique qui sépare automatiquement les papiers, les cartons, les plastiques et les métaux. Les bouteilles sont triées selon leur couleur (transparente, claire ou foncée), les boîtes de conserve selon leur matériau (fer blanc, aluminium…). L’acier est retiré automatiquement grâce à des aimants.

 Les déchets refusés
On les appelle les refus. Ce sont les déchets qui ont été jetés par erreur dans les poubelles de recyclage. Ils sont orientés vers l’usine d’incinération. L’énergie issue de leur combustion sera transformée en énergie électrique ou thermique.

 Le conditionnement
Les matières triées sont tassées par une presse. On les envoie ensuite dans les filières de recyclage spécifiques (production de bouteilles en plastique, de papier, d’appareils ménagers, de vêtements…).

Usine de valorisation énergétique des déchets Val’ERgie

Non recyclables, les ordures ménagères (bac gris)  sont traitées à l’usine Val’ERgie à Ludres, où leur combustion produit de l’énergie électrique et permet de chauffer des logements.

Déchetteries

Dans une déchetterie, vous pouvez venir déposer tous les déchets qui ne sont pas collectés de façon classique : déchets encombrants (appareils électroménagers et informatiques, meubles…), produits toxiques, inflammables, polluants (huiles de moteur, batteries de voiture, peintures, solvants…), déchets verts (tontes de pelouse, élagage, feuilles mortes…), gravats, ferrailles…

Les déchets sont ensuite acheminés, selon leur nature, vers les filières de valorisation adaptées.

schéma du fonctionnement d'une déchetterie

Identification grâce à votre carte personnelle d’accès

 Accueil et réception par le gardien de la déchetterie

 Tri et stockage des déchets dans les différents conteneurs et benne

Compostage des déchets verts

©Source Ademe

 Réception stockage : les déchets de l’ensemble des plateformes sont acheminés vers le site de Laronxe. La nature des matières est contrôlée pour éviter tout risque de pollution par des matériaux non conformes (piles, etc.).

 Broyage / fermentation. La fermentation correspond à la phase de montée en température, avec dégradation poussée grâce à des bactéries naturellement présentes. La durée de cette phase est de l’ordre de quelques semaines : les andains sont retournés et leur hygrométrie contrôlée.

 Maturation. Au cours de cette phase, les bactéries laissent majoritairement place aux champignons, qui stabilisent les matières organiques. La durée de cette phase est de quelques mois.

 Criblage. Il consiste à tamiser le compost en fin de maturation pour les usages agronomiques et afin d’ôter d’éventuels indésirables.